56, rue de la Charité 69002 - Lyon
04 72 84 98 95
lozen@lozenavocats.com

D’étudiant étranger à salarié : comment traverser le pont sans avoir le vertige

Droit des étrangers et de la famille à Lyon

LOZEN AVOCATS, cabinet en droit des étrangers à Lyon vous éclaire sur le changement de statut d’étudiant à salarié.

Etudiant étranger, vous arrivez à la fin de vos études et vous avez pour projet d’acquérir une première expérience professionnelle en France ?

Vous avez alors probablement entendu parler du titre de séjour « recherche d’emploi/création d’entreprise », des APS (autorisations provisoires de séjour), du « changement de statut » et de l’opposabilité de la situation de l’emploi…

…et vous avez peut être eu le vertige !

Si vous souhaitez traverser, sereinement, l’étape du changement de statut d’étudiant étranger à salarié, mieux vaut anticiper vos démarches.

Les conditions de délivrance d’un titre de séjour à l’issue de vos études dépendent de votre formation et de votre nationalité.

Quelques clarifications ici.

Si vous avez obtenu un Master, un Doctorat, ou une Licence professionnelle, trois solutions s’offrent à vous :

1️⃣ Obtenir de plein droit une carte de séjour « recherche d’emploi ou création d’entreprise »
Article L422-10 du Ceseda

Comme son nom l’indique, vous aurez la possibilité de prolonger votre séjour sur le territoire français afin de rechercher sereinement un emploi ou de créer une entreprise en France.

Cette carte sera valable un an et sa demande doit être effectuée dans les deux mois précédant l’expiration de votre titre de séjour étudiant.

Attention ! Si vous êtes originaire d’un pays ayant signé un accord bilatéral avec la France, des conditions spécifiques s’appliquent (délivrance soit d’une APS soit d’un titre de séjour).

Il s’agit des pays suivants : Bénin, Burkina Faso, Maurice, Tunisie, Cap Vert, République du Congo (Brazzaville), Gabon, Monténégro, Serbie, Géorgie, Bosnie-Herzégovine, Inde.

2️⃣ Demander une carte de séjour « salarié » ou « travailleur temporaire » si vous disposez déjà d’un contrat de travail ou d’une promesse d’embauche
Articles L421-1 à L421-4 du Ceseda

Dans ce cas, vous devrez justifier d’une autorisation de travail (cf. ci-après).

3️⃣ Demander un « passeport talent » si vous avez déjà signé un contrat de plus de 3 mois prévoyant une rémunération au moins égale à 38.147 € bruts annuels
Article L421-9 du Ceseda

Si vous avez obtenu un Bac+2 ou une Licence classique :

Vous pouvez demander une carte de séjour temporaire en tant que salarié (CDI) ou travailleur temporaire (CDD) si vous disposez d’un contrat de travail ou d’une promesse d’embauche.

Pour obtenir un titre de séjour « salarié » ou « travailleur temporaire », une autorisation de travail est nécessaire.

Votre employeur devra ainsi obtenir cette autorisation de travail.

Et là aussi, les règles diffèrent selon votre niveau de diplôme et votre nationalité, notamment en ce qui concerne l’opposabilité de la situation de l’emploi.

C’est à dire ?

En termes simples, il s’agit, lorsqu’on parle d’opposabilité de la situation de l’emploi, d’une obligation pour l’employeur de justifier que l’embauche du salarié étranger est indispensable au regard de ses difficultés de recrutement.

Il s’agit d’une appréciation in concreto, qui doit prendre en compte la réalité de sa situation de l’employeur et non pas des cas généraux et abstraits.

Concrètement, il s’agit de l’obligation pour votre employeur de publier l’offre à Pôle Emploi pendant une période de trois semaines.

La situation de l’emploi est souvent opposable, sauf :

  • Si vous êtes titulaire d’un Master, d’un Doctorat ou d’une Licence professionnelle ET que votre emploi est en relation avec votre formation ET qu’il est rémunéré à hauteur d’au moins 2.384,20 € bruts mensuels ;
  • Si vous êtes concerné par un « passeport talent » ;

Si votre projet, après la fin de vos études, est de créer une entreprise en France, nous vous invitons à lire cet article :

Entrepreneurs étrangers : comment obtenir votre titre de séjour ?

Vous souhaitez changer de statut d’étudiant étranger à salarié ?

Bénéficiez de l’expertise de l’équipe de Lozen Avocats en matière de Droit de l’immigration professionnelle.

CLIQUEZ ICI pour prendre un rendez-vous avec un avocat en droit des étrangers à Lyon !

 

8 Responses

  1. […] Dans ce cas, vous êtes concerné par un « changement de statut ». […]

    • Denis dit :

      Bonjour,

      Est-il possible pour un étudiant étranger ayant obtenu un M2 en France et ayant ensuite enchaîné sur une thèse de demander un changement de statut vers un visa salarié **avant la fin de la thèse** et donc avant l’expiration du visa étudiant.

      Cordialement,

      • Anne-Caroline VIBOUREL dit :

        Cher Monsieur,

        Il est effectivement possible d’envisager un changement de statut dans ce cas, à condition de remplir les exigences juridiques en la matière et la procédure de changement de statut mise en place par la préfecture de votre département de résidence.

        Bien cordialement,

  2. […] attention ! En matière de changement de statut des étudiants, l’administration reste tenue de vérifier si le futur emploi correspond aux diplômes ou […]

  3. sdm dit :

    j’ai un master , et j’ai signé un CDI avec le bureau dont j’ai effectué mon stage : mon problème que mon salaire est inférieur à 1.5 x SMIC sachant que j’ai eu l’autorisation de travaille , est ce que ça passe pour le changement de statut salarié ou non ?

  4. Jaouadi dit :

    Bonjour Monsieur,
    S’il vous plait c’est possible de faire une demande d’autorisation de travail et une demande de changement de statut pour un étudiant tunisien qui a décroché un CDI et qui réside en france avec titre de sejour etudiant sans avoir un diplôme francais (j’ai un diplome d’ingénieur tunisien avec 7 ans d’expérience)???

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.